Il y a 100 ans,le comte Hugg Myosotisse vivait dans un immense château. Un jour, le noble disparut mystèrieusement. Aujourd'hui,le château est abandonné, enfin, c'est ce que tout le monde croit,mais il nous réserve bien des surprises...
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mar 26 Aoû - 16:20

[Bon, je me lance déjà, même si on est pas encore beaucoup beaucoup de membres, et que je n'aurais pas l'honneur d'ouvrir le premier sujet rp, j'aurais au moins fait le second, nah >_<]

Heure tardive, brume de nuit, dans le ciel, une vague lueur perçant le brouillard, la lune surement, une lune aux traits grossiers, mal définie à cause de cette purée de pois qui était tombé bien vite. La température avait fortement chuté d'ailleurs, c'était une nuit froide, et aucun animal ne semblait briser l'harmonie du silence qui s'était installé en cet endroit, où se trouvait Kin, avançant lentement, cherchant du regard ce qui pourrait lui indiquer ce qu'il recherchait...
C'est à peine si il savait encore ce qu'il cherchait vraiment, car après tant de fausses pistes à propos de son frère et du château qu'il cherchait, il ne savait plus trop si c'était pour son frère, ou pour le "pensionnat", qu'il passait ses journées à chercher cette chose qu'il n'avait jamais trouvé.

Pourtant, tout dans ce qui l'entourait à présent lui donnait comme l'impression qu'il touchait au but, mais qu'il passait à coté de ce qu'il désirait tant. Mais ses heures de marches l'avaient pour ainsi dire, épuisé, la faim et la soif le tiraillant...Il arrivait à peine à garder les yeux ouverts d'ailleurs. Mais il devait continuer, trainant ses bagages avec lui, jusqu'a ce qu'il se heurte à ce qui semblait être un arbre. C'en était un, d'ailleurs, le choc involontaire mit Kin sur les fesses, car malgré tout, il n'y était pas allé de main morte.


"Aaaieuh...qu'est ce que ça vient faire là ça?...Maudit...pesta t'il à haute voix sans s'en rendre compte."

Kin ressentit une chaude sensation au niveau de son nez, et quelques gouttes de sang vinrent longer ses lèvres puis chuter sur ses mains, oui, il saignait du nez, comme cela lui arrivait souvent depuis qu'il manquait de sommeil, et le choc avait suffit à cela. Il se débrouilla tant bien que mal avec une sorte de chiffons blanchâtre pour stopper le petit saignement. Ce faisant, il balaya les alentours du regard, on ne voyait définitivement rien dans cette brume. Autant ne pas chercher à persévérer, ça ne lui apporterait rien... Il glissa sa main libre sur l'étui de son violon, et l'ouvrit rapidement. Il avait été son seul compagnon pendant tout ce temps...

Une fois l'état de son nez arrangé, Kin rangea rapidement son "chiffon", et empoigna l'instrument, tout en s'asseyant dos contre l'arbre...Une telle nuit était faite pour en jouer...Comme la plupart des nuits d'ailleurs. Contemplant quelques instant l' archet, il se mit à jouer la mélodie qu'il avait prit l'habitude de jouer, une mélodie froide, celle qu'il avait lui même composé le jour de la mort du "Collectioneur".
La fatigue commença à le prendre, son archet lui glissa des mains, tandis qu'il laissa glisser son violon jusqu'au sol, sa main continuant à s'y agripper.

Quelques rayons de soleil tout juste levé vinrent réchauffer le visage de Kin, le tirant de son sommeil sans rêve, l'aveuglant au passage, le forçant ainsi à plisser les yeux le temps de s'y habituer... La brume n'était plus là, et, lorsqu'il put rouvrir les yeux, la vision qu'il eut le secoua. Pour la première fois, ses recherches le menait à un château, et il était certains qu'il s'agissait de celui qu'il cherchait. Il récupéra inconsciemment son archet, et, tout en agrippant encore son violon de son autre main, Kin se releva, ébahit par ce qu'il voyait, et peut être aussi qu'il y avait de la joie dans son coeur? A l'instant, il ne pensait même plus à son frêre, il ne voyait que ce château, qui avait été l'objet de ses derniers désirs, tout comme il fut le désir de son frêre...Pour quelle raison était-ce devenu si important pour lui au fait? Il n'en savait plus rien.
Il finit par faire quelques pas, pour se rapprocher...il resta planté là pendant quelques minutes...Il ne remarqua pas de suite que le portail était déjà ouvert, malgré l'heure qu'il était, car, au vu de soleil, il était encore assez tôt. Mais il n'osa pas pour autant pénétrer de cette manière dans ce genre de demeure, surtout si c'était devenu un pensionnat dans lequel il n'avait pas été invité.


Dernière édition par Kin Mizuiro le Mar 26 Aoû - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mar 26 Aoû - 17:06

[ Bon bah c'est moi qui m'y colle =3
Ha d'ailleurs, pourrais-tu éviter d'écrire en noir ? C'est pas visible ^.^" ]


Maryweather errait dans tout le château à la recherche d'une personne sûrement. Elle savais pourtant que le bâtiment était vide de toute présence à part la sienne mis à part peut-être les esprits de ses ancêtres. En réalité elle avait plutôt envie de sang qu'autre chose. Elle allait dans chacune des pièces voir quand même si il n'y avait pas une personne qui lui était passée sous le nez, même si elle pensait que la chose était impossible.

Enfin bref, après avoir fait le tour du château elle décida alors de sortir, et d'aller à la ville la plus proche histoire de se dégourdir les jambes et de faire sa réserve de sang. Malgré sa résistance, Mary ne pouvait pas tenir une semaine sans boire une goutte de sang. Pour elle ce liquide était une drogue, et elle ne pouvait pas s'en passer. Enfin si, mais pas longtemps en tout cas.

Elle ouvrit alors l'immense porte d'entrée du hall et sortit. Elle profitait de la froideur de la nuit et de la brume pour respirer profondément. Depuis son arrivée ici elle n'avait pas eu le temps de sortir beaucoup, et donc les seules odeurs qu'elle pouvait sentir était celle des fleurs et de la poussière.

La jeune vampire sortit alors et se dirigea vers le portail. Au fil de ses pas elle entendait au fur et à mesure de la musique. Musique venant d'un violon. Elle trouvait cet air magnifique et donc s'arrêta pour ne pas déranger celui ou celle qui jouait. Elle décida alors de ne pas passer par le portail, mais d'escalader le mur, faisant attention à ne pas déranger cette personne. Maryweather se dirigea alors vers la ville en courant, assoiffée de sang, et elle ne voulait pas se faire voir, elle voulait rentrer avant que le soleil ne se lève, et donc il fallait qu'elle se dépêche.

Elle revint alors juste avant les premières lueurs du soleil. Elle n'entendait cependant plus cet air qu'elle put écouter auparavant. Elle ne se soucia pas de la personne, de savoir si elle était parti ou non. Elle escalada alors de nouveau le mur, et repartit vers le pensionnat où elle se changea. Bah oui, à escalader le mur et à aller boire du sang, elle s'était salie.

Alors qu'elle réfléchissait à la personne au violon, elle décida, une fois changée, d'aller la voir. Elle se redirigea vers le portail. Maryweather vit alors quelqu'un devant le portail, qui tenait un violon. Cette personne devait être celle du violon de cette nuit. Elle mit la capuche de son sweat sur la tête pour se protéger comme elle pouvait des rayons du soleil, et poussa la porte du portail qui s'ouvrit dans un bruit sourd. Elle se dirigea alors vers la personne qui était là, un sourire aux lèvres.


"Bonjour inconnu. Que viens donc tu faire ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mar 26 Aoû - 18:17

[C'est arrangé pour le noir! x3]

Le chateau, cette batisse, était splendide, tout du moins, aux yeux du Neko...A moins que ce n'ait été tous ces jours de recherches à idéaliser ce qu'il poursuivait qui lui aient altéré sa vision du beau? Non...Il en doutait, c'était définitivement un édifice splendide. De même que ces deux licornes, gardiennes de l'entrée, étaient magniquement faites, et aucun mauvais contraste entres elles et le chateau ne venait gêner l'harmonie du tout. Inutile de dire qu'il était en admiration.

Il pensait même commencer à comprendre pourquoi son frêre aurait voulu venir...Enfin, c'est ce qu'il se disait à l'instant. Mais le fait est que ce "pensionnat" ne semblait pas vraiment vivant, tout du moins, pas le moindre son, pas la moindre parole ou chuchotement d'audible, et Kin ne sentait pas l'odeur spécifique des humains ou de ses congénères...Il baissa les yeux vers son violon: si son frêre n'était jamais revenu d'ici, c'est qu'il était mort entre temps, car il ne se trouvait pas là. Tout comme les autres membres de sa famille l'étaient, ce n'était pas étonnant après tout. Ou bien il serait parti ailleurs en ayant constaté ce vide de vie, mais comme il s'agissait de la dernière piste que disposait Kin sur son jumeau, il du s'avouer la fin de ses recherches.

Il fut soudain tiré de ses pensées, ses oreilles se dressant en direction du bruit qui le fit sursauter, ses yeux se rivèrent immédiatement sur la silhouette qui s'approchait de lui, mais ne put distinguer le visage de la personne, cachée par une capuche...Par un matin si doux? C'était un grand dommage de ne pas profiter du soleil encore frais.
Elle s'adressa à lui en lui demandant ce qu'il venait faire ici. Kin, ne s'étant pas attendu à voir quelqu'un débarquer, il ne s'était pas non plus préparé à cette question...Et puis d'ailleurs, lui même n'était plus très sûr.


"Bonjour...Pour être honnête envers votre personne, je cherchais...Mais je ne sais plus vraiment ce que je cherchais vraiment. Et à en juger ce silence, je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un."

Yukio se courba en salutation, comme lui avait appris son seul maitre, puis se releva, observant quelques secondes de silence, avant de se dire qu'il n'était peut être pas le bienvenue sur ce sol, qui était peut être terrain rattaché à ce chateau.


"Oh, et je tiens à m'excuser profondément si j'ai fait intrusion sur ces terres. Je ne peut être considéré que comme un vagabond, mais je ne voulais pas vous déranger. Êtes vous propriétaire de ce chateau? "


Tant de politesses, de courtoisies, tout cela était les restes de son éducation, imprimées au plus profond de son être, et même si il le voulait, il n'aurait pu s'empêcher de faire cela, malgré que parfois il se rendait bien compte de l'hypocrisie de ces actes lors de situations peu propices.

"Je ne voudrais pas vous gêner, je peux quitter cet endroit sur le champ si vous le désirez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mar 26 Aoû - 18:59

[ Merciiiii, c'est gentiiiil =D
De toute si tu ne l'aurais pas fait, je t'aurais fouetté et pas qu'un peu... ]


Alors qu'elle écoutait ce que lui disait l'hybride, Maryweather regardait discrètement aux alentours pour voir si d'autres personnes venaient ou non. Elle fixa les yeux vairons de l'hybride avec les siens qui étaient à moitié cachés par sa capuche. Quand le Neko lui demandé alors si elle était la propriétaire du château elle se mit à rire. Rire à moitié forcé pour éviter de cacher son embarras. Elle se calma quelques secondes après et reprit une respiration normale.

"Heurm bref. Non, je ne suis pas la propriétaire du château. Je n'en ai pas du tout l'allure. Mais je suis désolée d'avoir rit, mais rien que de penser à l'idée que ce château puisse être le mien me fait rire."

Elle releva un peu sa capuche pour mieux voir l'hybride. Hybride qu'elle regarda de la tête au pied, sans omettre un seul détail. Il avait le physique qui lui plaisait, et ceci l'amusait. La jeune fille scrutait sans cesse le cou du Neko avec un air perplexe, jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole.

"Le silence c'est normal, le pensionnat est désert. Désert certes mais immense. Quant à la chose que tu cherchais, je suis sûre que tu te souviendras ce que c'est et que tu la retrouveras."

Aux dernières paroles de l'hybride, Maryweather ne pu s'empêcher d'écarquiller les yeux. Sa remarque l'avait surprise plus qu'autre chose. Elle fit un léger sourire en le fixant dans les yeux.

"Reste donc, cela fera au moins une personne de plus ici. J'espère du moins qu'il y aura bientôt d'autres personnes, car ces grandes pièces me font froid dans le dos, surtout si il n'y a personne. Au moins, j'aurais de la compagnie. Si seulement tu veux rester."

Mary regarda du coin de l'œil le violon de l'hybride et tendit sa main vers l'instrument mais s'arrêta en chemin. Elle ramena sa main vers elle et regarda de nouveau le Neko.

"J'ai entendu un air magnifique cette nuit. A en juger parce que tu as dans la main, j'aurai tendanceà penser que c'était toi qui le jouait. Ai-je raison ?"

Elle le tutoyait sans aucune gêne, comme si elle le connaissait depuis pas mal de temps et pourtant ce n'était pas le cas. Cette fois-ci la jeune fille ne voulait pas s'embêter avec le protocole et toutes les bonnes manières.
Revenir en haut Aller en bas
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mar 26 Aoû - 21:25

[gniiiaaah, vouiii! un fouet...euh, qu'est ce que je raconte moi <(°.°<);;,]

Le neko fut surprit de la réaction qu'eut la personne qui se tenait en face de lui, restant quelque peu perplexe, s'interrogeant furtivement si il avait dit une sottise, question a laquelle il reçut la réponse peu de temps après. Apparemment, elle n'était pas propriétaire de cette bâtisse. Kin se sentit quelque peu honteux, mais il fallait dire qu'il avait du mal à s'imaginer à quoi pourrait avoir l'air un propriétaire d'une telle demeure.


"Veuillez m'excuser pour cette erreur, mais, peu de gens ont l'aire de ce qu'ils sont vraiment, et comme vous semblez être la seule personne ici, alors j'ai supposé que vous pouviez l'être. Mes excuses."

Quel bon petit, il en était presque pathétique, à s'excuser autant, pour une broutille. Mais aussi se disait il que c'était préférable à un conflit...Chose qu'il tentait d'éviter le plus possible, évidemment.
Mais ce n'était pas ses excuses qui le mettaient mal à l'aise dans l'instant, mais le fait d'être examiné ainsi de la tête au pied...Inconsciemment il venait de refaire un lien avec son passé, et le fait de se sentir ainsi examiné lui fit détourner les yeux de son interlocuteur. Il se résonna quelque peu: les choses étaient différentes, il ne s'agissait pas de son ancien maitre, cette personne était juste...Qui était-ce d'ailleurs, si elle n'était pas propriétaire de ce château? Il ne put se poser la question très longtemps, coupé par cette femme encapuchonné, qui avait d'ailleurs révélé légèrement plus son visage en relevant ce qui la cachait du soleil.Oui, il était vrai que l'édifice était silencieux, aussi silencieux qu'il était grand.


"Un tel silence doit parfois être pesant, mais c'est attirant à la fois. Il se marie bien avec cette demeure..."

Kin se tut un instant, ce qu'il cherchait, pourrait il le trouver vraiment? Que cherchait il en partant à la recherche d'un frêre incconu? Une famille? L'histoire d'une vie qu'il n'avait pas eu? Ou bien encore était-ce une sorte de dernier ordre de son défunt maitre, qui l'aurait chargé de le retrouver? Aurait-ce donc été un moyen d'être définitivement libre? Il s'était tant posé ces questions durant ses recherches. Mais a cet instant, elles n'étaient plus rien, ce n'était pas l'espoir qui lui manquait, il n'en avait jamais eu...C'était autre chose qu'il avait perdu en arrivant ici.

"...Je ne pense pas la retrouver. Toutes les recherches que j'ai faites ont fini leur parcours en un seul lieu, et tout me fait sentir que c'est celui là. Mais à présent, je ne vois que l'échec de celui que je suivais...Non, il n'a jamais foulé ce sol, je peux le sentir. Il est hors de portée à présent... Kin avait inconsciemment pointé son archet en direction du soleil, tendant mollement le bras en sa direction, plissant ses yeux pour tenter de le distinguer.Oui, son frêre était comme le soleil...Il ne pouvait 'atteindre. Oh, excusez moi, je me suis laissé porté par mes pensées, ce n'était guère volontaire."

Le Neko rabaissa son bras aussitôt, inclinant quelque peu la tête pour cacher une sorte...d'embarras? Non, il cachait des larmes qui n'existaient pas. Mais il finit par relever son visage, et lorsqu'il entendit la femme prononcer la proposition de rester, ses oreilles se dressèrent, et sa queue se figea, il resta aussi fixe qu'une statue pendant deux ou trois secondes, puis se dit qu'a l'effet, à présent qu'il n'avait plus aucun but précis, il n'avait pas non plus d'endroit où loger. Cependant, il ne put répondre à cela dans l'immédiat, au lieu de cela, il profita du fait que l'on parle du violon pour se donner un peu de temps.

"Oh, euh,oui, c'est bien moi qui ai joué de cet instrument cette nuit...C'est le seul moyen dont je dispose pour avoir un sommeil calme. Je ne vous ai pas réveillé au moins?"

Kin posa ses yeux sur son instrument, et malgré le fait qu'il ait appris à en jouer par la main de son seul maitre, il ne pouvait pas s'empécher de sentir un réchauffement au fond de son coeur, rien qu'a voir l'objet. C'était son meilleur compagnon, et il ne put retenir un très léger sourire en pensant à toutes les paisibles soirées qu'il avait passer à en jouer pour le silence, les animaux et les plantes. Puis il releva ses yeux si particuliers, pour regarder franchement la personne qui lui avait dit de rester.

"Je ne sais que vous dire, vous proposeriez à un total incconue de rester. Ce n'est pas que cela me dérange, au contraire, cela me comblerait, n'ayant nul part où aller, mais vous savez, ma compagnie...Comment dire, vous savez, de ma vie, je n'ai été qu'un...serviteur, si ce n'est un esclave."

Mais malgré le fait qu'il tentait de dire qu'il n'était pas forcément de bonne compagnie, et que tout cela était beaucoup trop d'hospitalités, il ne pouvait s'empécher d'être enthousiaste, même si il tentait de cacher cela du mieux qu'il le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mer 27 Aoû - 3:05

[ J'ai changé un truc au niveau du message de ta validation, j'me suis trompée, encore heureux que Yun-Yun était là ^_^'
Han ouais et pour le fouet j'arriiiiive =D
*Le fait claquer au sol* ]


"C'est compréhensible, mais ne t'excuse pas pour ça, et tutoies-moi aussi par la même occasion, je le fais depuis tout à l'heure, alors pourquoi pas toi ?"

Elle souriait en penchant la tête. Cet hybride l'amusait, et lui plaisait de plus en plus. Peut-être qu'elle allait vouloir qu'il serait sa future propriété, mais elle n'en était pas encore décider.

Elle écoutait au fur et à mesure ses paroles, en fixant ses yeux. Elle semblait fascinée par eux, et ne les quittait pas. Elle écoutait tout ce qu'il disait, et était attentive à la moindre syllabe. Quand celui-ci leva le bras vers le soleil, Maryweather regarda le bras, mais ne fixa pas le soleil, ne voulant pas être éblouie et elle le détestait.


"La personne dont tu me parles ne doit pas être passée par là, car, je n'ai vu personne à part toi en ces lieux. En parlant du château, maintenant le silence et la peur lui vont bien, mais autrefois il était magnifique. Magnifique car il était animé par d'innombrables fêtes en tout genre. J'aurai aimé vivre à cette époque."

Quand l'hybride rabaissa son bras, la jeune fille le regarda d'un air interrogateur. Et quand il baissa la tête, elle afficha un air encore plus étonné. Cela dit, elle se mit à rire de nouveau quand les oreilles du Neko se redressèrent et que sa queue fut droite. Il avait une façon d'être assez rigolote pour elle, pour le peu qu'elle avait pu voir.

"Non non, tu ne m'as pas dérangé, loin de là. J'errais dans le château et je me suis décidée à sortir quand, une fois près du portail, je t'ai entendu jouer. Je n'ai pas voulu te déranger alors j'ai escaladé le mur."

Mary montrait le dit mur du doigt. Il y avait des arbres présent de chaque côté des remparts ce qui l'avait grandement aidé à passer. Elle rabaissa son doigt toujours avec un sourire aux lèvres. Elle l'écoutait dire, et son sourire disparut à la fin de la phrase de l'hybride. Elle s'approcha de lui et posa un doigt sur son torse, en le fixant droit dans les yeux.

"J'insiste pour que tu restes ! J'aurais de la compagnie ! Et puis ce n'est pas grave si tu as toujours été un serviteur ou un esclave toute ta vie, je compte te traiter autrement."

Elle détourna les yeux et enleva son doigt. La jeune fille fit deux ou trois petits pas en arrière et regarda l'hybride avec un air convaincu.

"Si toutefois tu veux être à moi. Être ma propriété, ma chose. M'appartenir quoi. Mais si tu acceptes je ne compte pas te traiter comme un larbin, mais comme un...ami par exemple."


Elle s'était enfin décidée. Oui, elle voulait l'hybride et espérait l'avoir, quel que soit le moyen. Il lui avait tapé dans l'œil et le peu qu'elle avait pu voir de lui l'avait séduit. Oui, elle le voulait pour être toute seule, ne pas le partager avec les autres. Elle n'était pas amoureuse ou son sentiment de le vouloir n'était pas un début d'amour, loin de là. Elle était plutôt comme une enfant qui voulait absolument une nouvelle poupée.
Revenir en haut Aller en bas
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mer 27 Aoû - 13:46

[Voui, je viens de lire ça ^^.
Aonh, tiens, voila Kin, qui se fera un plaisir de se faire fouetter!
Kin: (Ô.Ô).]


La confusion de Kin laissa place à une sorte d'interrogation. Il n'avait jamais vraiment tutoyer quelqu'un, et il avait eu l'habitude de toujours vouvoyer, même lorsque les gens étaient familiers envers lui. C'était d'autant surprenant pour lui que ces "familiarités" étaient demandée par une personne qui ne le connaissait pas, et que lui non plus ne connaissait pas par la même occasion.

"C'est à dire que, il en a toujours été ainsi. Mais si c'est ce que vous, euh, tu désires, qu'il en soit ainsi."

Il faudrait néanmoins qu'il se concentre sur ce fait pendant quelques temps si il voulait réussir à ne pas vouvoyer automatiquement, car tant d'années d'habitudes ne s'effacent pas aussi aisément.

Personne n'était venu en ces lieux, donc. C'était très probable, et cela confirmait la pensée de Kin, toutes ses recherches était basée sur de fausses piste, ou bien son frère était mort avant de pouvoir parvenir ici. Il n'avait donc plus rien à poursuivre, cela l'aurait épuisé de continuer des recherches sans un seul indice d'où aller, et il n'en avait plus.Puis il regarda encore ce chateau, il se l'imagina, vivant ces grandes fêtes d'autrefois, tant de gens, mangeant, buvant, dansant, riant... Il est vrai que cela contrastait beaucoup avec l'image qu'il donnait à présent, mais peut être n'était-ce que le manque de vie qui faisait cela, car la demeure en elle même semblait encore capable d'accueillir bien des banquets.


"On m'as dit une fois, qu'une époque n'était révolue que lorsque plus personne ne s'attèle à la faire revivre..."

Kin, en disant cela, avait pris son violon de ses deux mains, le plaçant bien en évidence devant lui, gardant son archet entre ses doigts. Il longea l'instrument du regard pendant un instant, puis releva les yeux vers son interlocutrice, une sorte de sourire très discret au visage.

"Un violon ne fait pas qu'exprimer des sanglots, ces instruments peuvent devenir de véritables maitres de bal. Si d'autres gens viennent, il me ferait grand honneur de jouer pour eux dans une grande occasion. Ou même une petite d'ailleurs. Ainsi vous...tu pourras peut être revivre cette époque, l'espace d'un instant."

Par la suite, le Neko écouta les explications qu'elle lui fournit. Elle n'avait pas voulu le déranger? Et pour cela elle s'était compliqué l'existence à escalader un mur? Voila qui surprenait l'hybride.
Il ne fit pas longtemps attention à ce détail, l'approche de la femme lui faisant baisser les oreilles et poser un pied en arrière, encore une sorte de réflex qui lui restait de son passé. Il ne la quitta pas pour autant des yeux, malgré qu'elle venait de poser son doigt sur lui. Elle semblait déterminée à ce qu'il reste. Il n'eut pas de réaction immédiate, et continua de la fixer lorsqu'elle recula.
Ses oreilles se relevèrent légèrement lorsqu'elle lui dit finalement qu'elle le voulait pour elle, qu'il lui appartienne. Mais ce n'était pas autant ça qui le troublait vraiment. Le fait de l'entendre dire qu'elle le voulait comme "ami". Quelle chose bien étrange pour lui, les seules fois où il avait vu ce mot, c'était dans quelques uns des livres du collectioneur qu'il avait put lire après la mort de ce dernier. Il ne s'était jamais dit qu'on pourrait le considérer comme ce genre de personne. Il resta ainsi pensif pendant un instant.


"Comme un ami? Je ne sais guère si je pourrais être à la hauteur d'une telle considération..."

Kin fit une pause, il réfléchissait sur tout cela, sur ces dernières années, vouées à rechercher son frêre, et aux années d'avant, à servir le collectioneur...Il n'avait jamais vécu "librement", et cela lui semblait même terrifiant d'un certain coté. Et cette personne, ce château...Ca ne ressemblait pas à ce qu'il avait vécu dans le manoir vivant qu'il avait connu, car même empli de vie, ce manoir lui avait toujours semblé froid. Alors qu'ici, même si cela manquait de chaleur, c'était un lieu réconfortant...A moins qu'il n'ai s'agit là que du fait qu'il n'avait aucune mauvaise expérience en ce lieu...
Au final, il ne savait pas vraiment que faire, c'était un choix qui lui était offert. Mais cette personne face à lui, elle vivait seule ici d'après ses dires, et semblait tellement convaincu de ce qu'elle voulait.


"Kin, dit il tout d'abord, laissant un très léger silence s'installer avant de reprendre, Kin Mizuiro, du nom que m'a donné le maitre de mes parents, c'est ainsi que je me nomme."

Le Neko s'agenouilla, baissant la tête un instant, avant de relever les yeux vers celle envers laquelle il était en train de jurer "fidélité".


"J'accepte de rester, et en ce jour, ma personne vous appartient."

Que de chevalerie provenant d'un simple Neko, mais tel était la nature que lui avait inculqué le collectioneur, qui à présent, n'était définitivement plus son maitre, mais le passé qu'il avait vécu et qui avait fait de lui ce qu'il était. Mais cela, Kin ne le réalisait pas forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Campbell
Vampire de la haute lignée du Lys Noir/Admin' adorée <3
avatar

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 24
Sort avec : Son ombrelle ! (si y a du soleil x3)
Hybride de : Et puis quoi encore !
Date d'inscription : 16/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans d'apparence
Race: Vampire
Signe particulier: Un taouage dans le bas du dos, représentant un Lys Noir

MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mer 27 Aoû - 14:26

[Désolée Yun-Yun s'inscruste <_< Mais arrêtez de parler de fouet ;_; Après on me dit que j'ai un esprit bizarre, c'votre faute XD]

_________________
♫~Dis, Invité, que vois-tu dans mes yeux de verre ?~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myosotisse.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mer 27 Aoû - 15:30

[ Mais tu as un esprit bizarre ma petite, et depuis longtemps donc techniquement nous n'y sommes pour rien XD ]

"Justement, cette époque est finie, mais j'aimerai bien que pour certains évènements il y ait une fête dans laquelle les traditions d'autrefois revivraient. J'en serait vraiment heureuse."

A la proposition du Neko Maryweather ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire avec un regard d'émerveillement. Rien que d'y penser, elle voyait déjà la scène. Elle était contente de ce que proposait l'hybride.

Elle écoutait avec attention les paroles du Neko et le fait qu'il pensait ne pas être à la hauteur d'un "Ami" pour la jeune fille, celle-ci pris un air frustré. Elle avait l'impression que cet hybride se rabaissait à chaque fois qu'il parlait et ceci commençait à l'agacer. Il fallait qu'elle règle ça au plus vite.

C'est alors qu'il se présenta à Mary. Il s'appelait donc Kin. Dire que le simple fait de lui demander son prénom lui avait échappé, la fit se sentir honteuse. Elle le tutoyait depuis qu'elle avait décroché un mot à son égard, et elle n'avait pas eu la politesse de lui demander son nom ou même de se présenter.

Elle était un peu mal à l'aise à cause de ça et essayait de le cacher le plus possible. C'est alors que Kin s'agenouilla et lui dit qu'il était à elle. Mary l'avait enfin. Il avait l'air de lui jurer fidélité vu la façon dont il se tenait et ce qu'il lui avait dit.


"Enchantée Kin. Je me nomme Maryweather, juste Maryweather rien d'autre. Mais tu peux m'appeler Mary si tu le souhaites, par contre je préfère que si tu dois m'appeler d'une quelconque façon ce soit 'Mary' ou 'Maryweather' et rien d'autre. Si cela ne te dérange pas bien sûr."

Elle lui caressa gentiment la tête puis s'accroupit de façon à être à sa hauteur. Elle s'assit alors sur les genoux et lui déposa un léger baiser sur le front pour ensuite lui sussurer à l'oreille un simple "Tu es à moi maintenant" avec un sourire satisfait. La jeune fille descendit ses lèvres vers le cou de l'hybride pour y passer lentement la pointe de sa langue et le lui mordre. Façon pour elle de mettre en garde les autres vampires qui pourrait s'approcher un peu trop près de lui, et qui seraient tentés de le mordre. C'était sa façon à elle de prouver à Kin qu'il était réellement à elle.

C'est alors que la capuche de la jeune fille retomba, à cause d'un léger coup de vent, laissant apparaître au soleil sa chevelure sombre. Elle se délectait des quelques gorgées du sang qu'elle avait pu prendre de l'hybride avant d'enlever ses canines du cou de ce dernier.

Elle s'éloigna de quelques centimètres, mais en restant à la hauteur de sa victime. Ses dents pointues apparaissaient clairement, et elles avaient encore du sang sur elles.


"Merci bien pour ton sang Kin. Maintenant tu vois, tu m'appartiens pleinement. Tu es à moi et à personne d'autre."
Revenir en haut Aller en bas
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mer 27 Aoû - 17:54

Kin resta un instant à fixer celle qui venait de se présenter sous le nom de Maryweather, lui demandant de ne pas la nommer autrement. Quelle grande différence d'avec le collectioneur qui tenait absolument à se faire nommer "Maitre". Mais si elle voulait qu'il la nomme ainsi, il ne voyait pas pourquoi cela le dérangerait, pour lui, nommer quelqu'un par son prénom ou non n'était pas chose primordial.

"Oh, non, ce n'est pas dérangeant, il s'agit juste d'une question d'habitude. Mais si v...tu y tiens, alors j'en ferai ainsi."

Lorsque Mary avança son bras pour lui caresser la tête, il leva les yeux vers sa main et loucha sur celle ci, baissant les oreilles puis fermant les yeux quelques instant avant la "caresse". Il les rouvrit l'instant d'après, légèrement surpris de ce geste qu'il n'avait pas l'habitude de recevoir, mais soulagé par la même occasion. Il allait falloir qu'il comprenne que toute personne n'était pas forcément de la même trempe que le collectioneur.
Il l'observa se mettre à sa hauteur, interrogatif, ne sachant guère à quoi valait cet acte. Il ne bougea pas lorsque celle ci lui déposa un baiser sur le front, ses yeux restant eux même figés dans le vide. Il remarquait qu'elle n'avait pas l'odeur des humains, il ne sentait quasiment rien d'ailleurs,si ce n'était qu'une infime odeur, mais il n'arrivait pas à savoir quoi.

Il fut rapidement tiré de cette découverte lorsqu'il l'entendit lui dire qu'il était à elle, ses yeux allant se river vers elle, il n'aperçut pas grand chose d'autre que la capuche de Mary. Cette remarque le mit légèrement mal à l'aise, malaise qui s'agrandit lorsqu'il sentit sa langue sur son cou, mais, ce mal à l'aise laissa très rapidement place à autre chose, pas de la surprise, mais pas de la peur non plus.
Ses griffes sortirent instinctivement, de même que ses oreilles se dréssèrent, et sa pupille se contracta, lâchant son archet et enfonçant ses griffes dans la paume de sa main en resserrant son poing. Sur le coup de la morsure, c'était la vive douleur qu'il avait ressenti qui firent s'activer ce processus, mais par la suite, il ne sentit plus cette douleur, et sa "surprise" s'effaça, c'était une sensation différente qu'il ressentait à présent, qu'il ne saurait expliquer, comme une sorte de chaleur...Il déssera son poing, et sa pupille revint à la normale, tandis que ses paupières se baissèrent légèrement. Il n'avait plus la moindre réaction, ni même la volonté d'agir, elle l'avait dit à l'instant: il lui appartenait.

Un coup de vent fit mouvoir rapidement la capuche de Mary, et les yeux de Kin, qui s'étaient fixés vers le château, se tournèrent lentement vers les cheveux noirs qui venaient de se libérer. C'était un noir de jais, un noir profond comme il avait rarement eu l'occasion d'en voir. Puis il ferma les yeux l'espace d'un instant. Il n'arrivait pas vraiment à rassembler ses esprits à l'instant, tout ce qu'il sentait, c'était ces crocs plantés à son cou, ces lèvres et cette langue se délectant de son sang.

Il rouvrit les yeux, et tout changea précipitamment, Mary cessa sa morsure, tandis que Kin reprit son souffle, n'ayant même pas remarqué qu'il avait reten u sa respiration. Il lacha son violon, qu'il avait gardé en main pendant tout ce temps, et vint poser une main au sol, baissant la tête tout en haletant pour récupérer son souffle. Il posa son autre main contre son cou, à l'endroit d'où s'écoulait encore un filet de sang provenant de la morsure, puis la ramena devant ses yeux. Oui, du sang, c'était cette infime odeur qu'il avait senti lorsque sa nouvelle maitresse s'était approché de lui. Mais à l'instant, il ne savait plus vraiment où il en était. Restant à quattre patte sur le sol, la tête toujours pointés vers la terre, il eut un très léger sourire à la réflexion qu'il se fit qu'il serait "l'ami" d'une bien étrange personne. Quelques secondes s'écoulèrent comme quelques gouttes rougeâtre avant qu'il ne prenne la parole.


"Mary...Tes cheveux sont magnifiques."

Ce qu'il venait de dire ne lui sembla guère étrange, malgré la situation, il venait tout de même de se faire mordre par cette femme a laquelle il appartenait, mais pourtant non, ça lui semblait naturel de dire cela.

Kin se releva lentement, récupérant son instrument et son archet, il eut un petit vertige qui le fit très légèrement vaciller, puis après avoir récupéré l'équilibre,il observa Mary, sans sa capuche, il pouvait voir le visage de sa nouvelle maitresse, dont il serait l'ami, ainsi que ses yeux aussi ténébreux que sa chevelure. Lorsqu'elle prit la parole, Kin l'écouta lui dire qu'il était définitivement à elle, tout en le remerciant pour son sang. Comme si cela faisait aussi parti de sa "servitude", il acquiesça d'un léger hochement de tête, continuant d'avoir une respiration irrégulière.


"Je n'ai nullement l'intention d'appartenir à quelqu'un d'autre que toi. Et puisque je t'appartiens, mon sang aussi."

Le Neko repassa sa main au niveau de sa morsure qui ne saignait presque plus, essuyant d'un doigt l'un des filet de sang avant de ramener sa main face à ses yeux.

"Je ne crois pas savoir que les humains boivent du sang...Je suppose que tu n'en est pas une?"

La question de Kin était posé de manière monocorde, et tout aussi monotone, non pas que la réponse ne l'intéressait pas, mais il ne pensait pas précisément à ça quand il l'avait posée...D'ailleur, au lieu d'attendre la réponse, il mit son doigt en bouche, et testa son sang, levant un sourcil comme si il réfléchissait.

"C'est pas particulièrement bon tout de même...Dit il innocement après son analyse, de mon point de vue personnel."



[Il est bizarre mon Kinou' Kinou' >_<
Kin: Kinou'Kinou? {>?.?}>]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Mer 27 Aoû - 23:53

Maryweather le regardait reprendre son souffle, et elle se demandait si elle lui avait prit trop de sang. Même si cette nuit elle avait eu sa dose, elle ne disait pas non à un peu de rab. Quand Kin s'appuyait sur le sol et regardait du sang présent sur sa main, la jeune fille lui prit la main et lécha le sang présent. Elle fit la même chose sur le filet de sang qui sortait de la morsure au cou. Elle appréciait grandement ce sang et elle n'allait pas s'en lasser.

Quand il se releva elle fit de même, sauf que la jeune fille, elle, n'avait pas besoin de s'aider, et c'était plutôt normal. Elle allait l'aider à se relever quand Kin flancha mais il reprit son équilibre avant qu'elle put l'aider.


"Merci pour le compliment et accessoirement pour le sang. Je suis désolée si je t'en ais trop pris, mais il est tellement bon que je n'ai pas pu résister."

Elle regardait l'hybride faire, et écoutait sa question et sa remarque. A cette dernière, Mary sourit et fouilla dans ses poches. En général elle avait toujours quelques pansements sur elle si elle avait une victime.

Elle s'approcha de lui, et sortit donc un pansement de sa poche et le colla à l'endroit de la morsure de Kin. Pendant qu'elle le collait, elle murmura "Il y a que je ne suis pas humaine, je suis une vampire." dans le creux de son oreille pour ensuite se reculer en le regardant d'un air convaincu et sûre d'elle.


"En effet, ton sang n'appartient qu'à moi, et ton corps accessoirement. Mais j'avoue que même si tu n'aimes pas ça, le liquide qui coule dans tes veines vraiment délicieux, je ne vais pas m'en lasser. Cependant, je ferait attention à la quantité que je te prendrais, je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose."

Elle se retourna puis s'étira. Mary regarda un moment le pensionnat, perdue dans ses pensées. Quelques minutes après, elle se tourna vers sa propriété, avec un sourire puis toucha la grille du bout des doigts.

"Je te propose de rentrer, histoire que je te fasse visiter les lieux, et il faut que je t'installe dans ma chambre. On ira manger aussi, vu le sang que je t'ai pris ça vaut mieux."
Revenir en haut Aller en bas
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Jeu 28 Aoû - 1:47

Si elle lui avait pris trop de sang? Non, Kin ne pensait pas, il lui suffisait d'avoir lu quelques ouvrages de médecine que le collectioneur lui faisaient lire pour son éducation pour savoir qu'il n'avait pas vraiment les symptomes de quelqu'un ayant "perdu" trop de sang. Il avait juste s'agit du fait que son cerveau n'avait pas reçu une quantité suffisante de sang pendant un instant, ce qui avait pu provoquer ce vertige, et peut être même que cela aurait expliqué l'étrange sensation qu'il avait ressentie... Mais il n'avait pas vraiment de temps à perdre à chercher des raisons à cela en fait.

"Non, ne t'en fais pas, médicalement parlant, je pense qu'il m'en reste suffisamment pour ne pas avoir à souffrir d'effets secondaire de ta morsure, dit il d'un ton plutôt distant, et puis, s'il est si bon, c'est compréhensible que tu puisse faire des excès. Rajouta t'il plus chaleureusement"

Kin la suivit du regard lorsqu'elle s'approcha, puis ses yeux passèrent rapidement à ses mains. Un pansement? Voila longtemps qu'il n'en avait plus vu, depuis la dernière fois que son ancien maitre c'était blessé en fait, d'ailleurs il se souvenait avoir fait en sorte que le pansement ne soit pas "stérile" histoire qu'il ne cicatrise pas trop vite, oui, à cette époque il empoisonnait déjà la nourriture du collectioneur à l'arsenic... Terrifiante pensée, qui lui fit parvenir un léger frisson dans le dos.

Souvenir d'assassinat, souvenir qui fut stoppé par le murmure de sa maitresse. Une vampire disait-elle être. Kin n'eut pas vraiment de réaction à l'entente de cela, il fallait dire qu'il n'avait jamais entendu parler de ces créatures, et ainsi, la peur qu'elles pouvaient amener aux autres personnes lui était inconnue. Car après tout, il n'en était pas mort, alors pourquoi en aurait-il peur, se dit il. Mais pendant qu'il se disait "Ce qui ne tue pas nous rend plus fort." Mary c'était éloignée, et lui adressa la parole. Son corps, accessoirement, disait elle, tandis qu'elle avait placé son sang en priorité, définitivement, elle était différente de ce qu'il avait connu, le défunt maitre aurait plutôt dit l'inverse, voir même, n'aurait rien dit à propos du sang. Elle aborda par la suite le fait qu'elle aimait bien son sang, ou qu'elle l'aimait beaucoup, quelle différence pour lui. Elle précisa cependant qu'elle ferait attention aux quantités, comme pour rassurer le Neko d'une chose à laquelle il n'avait même pas penser, balayant de cette manière toute possibilité pour lui de se mettre à douter de cela de par le futur.


"Je suis ravi que mon sang te plaises autant."


Kin venait de prononcer ces quelques mots avec une sorte de sourire gêné, il n'avait pas vraiment l'habitude de s'entendre dire que son sang était délicieux, puis, il reprit la parole d'un ton plus solennel.

"Et bien sûr, tu feras ce que tu désires de mon sang, en quantité qu'il te plairas, j'ai accepté de te servir, et je ne retire pas ce que j'ai dit, qu'importe ce qu'il m'arrive, je t'appartiens, ces mots se suffisent à eux même..."


Il se tut un instant, c'était bien la première fois qu'il parlait autant avec la personne à qui il appartenait, avant, il n'avait dit que "a vos ordres maitres" et "oui maitres". Il termina par la suite sa phrase de manière banale, comme s'il s'agissait d'un évidence qu'il avait pris l'habitude de côtoyer, une très légère pointe de résignation dans son ton.

"Incluant aussi "accessoirement" le fait que mon corps t'appartienne, évidemment."

Il avait d'ailleurs détourné le regard vers le sol à cette dernière phrase, ces mêmes yeux vairons qui vinrent se fixer de nouveau sur la chevelure envoutante de sa maitresse qui s'était retournée. Des cheveux couleur de jais, comme si le noir profond qui les colorait aspirait vos pensées.
A cet instant, il se mit à ne même plus se rendre compte de ce qu'il regardait. Il pensa à ce noir. Il faudrait qu'il trouve quelque chose à...Mais Mary le tira, encore une fois, de ses pensées lorsqu'elle se retourna de nouveau vers lui en lui souriant, sourire qu'il lui rendit, maladroitement pour sûr, mais c'était une première fois pour lui de rendre un sourire, d'ailleurs il ne savait pas vraiment ce qui lui valait se sourire, ni même pourquoi il le rendait; sans doute se compliquait t'il trop la vie.


"Oh,euh, oui, d'ailleurs il est vrai qu'en parlant de manger, je n'ai pas avalé grand chose ces derniers temps...De même qu'il me presse aussi de voir l'intérieur de cette demeure."

Mais malgré cela, il sentit soudain une curiosité bien étrange lui venir à l'esprit, comme si il venait seulement de réagir à l'une des choses que lui avait dit Mary. Une chose sur laquelle il n'avait aucune autre information que ce qu'il avait vu, et cela venait juste de lui troubler l'esprit, de lui titiller sa soif de connaissance. Sans doute les très récents évènements avaient quelque peu mis à l'écart ce coté de lui même. Non pas que cela ait été de la curiosité, mais juste une sorte de soif de savoir qui lui était venu de son seul "hobby" dans le manoir du collectioneur, la lecture d'ouvrage de science, de médecine, de tout ce qui n'aurait pas éveillé le besoin d'évasion du Neko.

"Dit moi Mary, bien que pour l'instant cela peut attendre, mais, un moment donné, j'aimerais pouvoir en savoir plus sur les vampires...Parce que, disons que je n'ai pas vraiment entendu parler de personnes comme toi. On ne m'avait jamais dit qu'il n'y avait pas que des humains et sous-êtres qui vivaient sur cette terre."

Après cette rapide remarque, le Neko se sentit tel un ignorant, comme à chaque fois qu'il ne savait pas certaines choses, d'ailleurs, son savoir étant, si l'on peut dire, sa seule véritable fierté. A la suite de cela il changea rapidement de sujet, pointant le portail de la main.

"Euh, tu connais sans doute mieux cette demeure, je te suis."


Définitivement, il se torturait en se forçant à la tutoyer, cela lui semblait si impoli, tellement...déplacé, car justement il avait du mal à trouver ces "tu" à leurs places. Enfin, encore quelques temps ainsi et il finirait par prendre le pli. Il faudrait juste qu'il pense à cela pendant quelques matins, histoire de ne pas instinctivement reprendre son langage habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   Jeu 28 Aoû - 17:26

Mary apprécia les remarques de Kin et le fait qu'il lui rende son sourire. Ce qu'elle avait moins aimé c'est qu'il lui réponde d'un ton sec le fait que médicalement parlant il lui restait du sang même si il comprenait qu'elle pouvait faire des excès. Elle se disait qu'il devait avoir quelques connaissance en médecine, mais cette pensée partit rapidement.

Le fait que le Neko ne connaisse rien des vampires laissa la jeune fille de marbre. Si il fallait l'instruire dessus, pourquoi pas. Surtout que Maryweather ne serait pas obligée de s'occuper de l'informer, il y avait beaucoup de livres de divers origines et de divers sujets donc il allait être facile de trouver un livre sur les vampires sur les étagères. Enfin ce que pouvait dire les livres pourrait être erroné car en général les mythes sur les vampires sont faux, et ce qu'avait pu lire la jeune fille sur ces légendes n'était que du n'importe quoi à ses yeux.


"Il y a des livres dans la bibliothèque si il y a besoin, mais certaines informations sont fausses, ou du moins elles le sont pour moi. Mais je t'expliquerai avec plaisir ce que nous sommes. Cependant...ne qualifie pas les hybride de sous-êtres si c'est ce que tu fais, pour moi ils sont tout à fait normaux, et des fois ils sont bien mieux que ces misérables humains."

La dernière phrase qu'avait prononcé Mary était dit sur un ton froid, sec. Elle qui n'aimait pas classer tout ces êtres différemment, elle ne voulait pas que quelqu'un le fasse devant elle. Même si elle faisait ça, elle qualifiait les humains de misérables, de gens ignobles, affreux et avaient beaucoup plus d'estime pour ses semblables, les hybrides ou les elfes même si elle n'avait jamais rencontré une seule personne du dernier peuple cité.

Elle commença à ouvrir le portail en grand puis fit quelques pas dans l'allée peuplée d'arbres avant de se retourner vers les grilles, donc vers Kin.


"Viens et apporte tes affaires, on va les déposer dans la chambre et j'irai te chercher à manger, comme ça tu resteras quelques minutes seul le temps de commencer à te familiariser avec."

Elle ne voulait pas que l'hybride prenne son temps donc elle retourne sur ses pas et lui prit la main pour qu'il se dépêche. Elle marchait à grands pas en tirant le Neko, sous le regard des feuilles tombantes des arbres et des premiers oiseaux qui sortaient de leurs nids. Elle se hâtait pas par pure impatiente, mais surtout parce que le soleil brillait de plus en plus mais heureusement pour elle son calvaire finit dès qu'elle lâcha la main de l'hybride pour ouvrir l'imposante porte du hall et pénétrer à l'intérieur de celui-ci pour ensuite se diriger vers sa chambre.

[ On va dire que le topic est finit ! =D
=> Dortoir des filles
J'commence à faire le topic =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heure tardive, brouillard et somnolance [RP Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» [TERMINÉ ] Episode n°2 : Sur la promenade de Miami... [ A & P]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myosotisse :: Devant le château :: Portail-
Sauter vers: