Il y a 100 ans,le comte Hugg Myosotisse vivait dans un immense château. Un jour, le noble disparut mystèrieusement. Aujourd'hui,le château est abandonné, enfin, c'est ce que tout le monde croit,mais il nous réserve bien des surprises...
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Présentation]Kin Mizuiro, l'oeil d'or.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kin Mizuiro
~Le violoniste à l'oeil d'or~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 27
Sort avec : Seul, seul avec son violon.
Maître/Maîtresse de : Mes pensées, et rien de plus.
Hybride de : Maryweather.
Date d'inscription : 26/08/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Race: Hybride Neko
Signe particulier: Ses yeux vairons x3

MessageSujet: [Présentation]Kin Mizuiro, l'oeil d'or.   Mar 26 Aoû - 9:21

Nom:Mizuiro

Prénom: Kin

Âge et date de naissance: 16 ans, né un 29 Février.

Race: Hybride Neko.

Tendances: Bisexuel

Aspect physique:
Commenceons par ce que les gens observent en premier chez les gens de son éspèce: Ses oreilles sont fines, blanches, tendant à s'assombrir vers une teinte plus sombre à leur bout, tandis que sa queue et d'un blanc tel que l'on pourrait aisément croire qu'il s'agisse de neige, et les rares taches grisatres qui se perçoivent sembleraient être véritable couleur, cherchant à sortir vainement de cette prison de neige. Il possède d'ailleurs un piercing à l'oreille gauche, prenant une forme de crucifix.

Quant à son visage, parlons en, tout d'abord de ses cheveux, entre blanc et gris, possédant comme une sorte de reflet d'un bleu clair très discret, se mariant ainsi à la couleur de ses oreilles, ses quelques mèches tombant sur son front ouvrant à la clarté de sa peau, accompagnant des traits de visage fins, féminins presque, le tout présentant son signe le plus distinctif: ses yeux, vairons, tel ceux des félins, l'un d'un bleu renvoyant à l'infinité du ciel, et l'autre, non pas jaune, mais doré, portant aux rêves de richesses.

Quant à son physique à proprement parler, il mesure 1m69, pour un poid de 48 kilos. Il possède donc, en tant que Neko, une allure élancée et féline malgré sa taille.

Coté vestimentaire, son premier maitre l'avait habitué à se vêtir de kimono, parfois, mais aussi quelque fois des vêtements de femme "peu recommendable", juste pour satisfaire ses "désirs". Par la suite, il a eu accès à des uniformes militaire des époques du XVIIIeme et XVIIeme siècle, de la renaissance, et quelques autres. De tout cela lui est resté un style vestimentaire ne faisant plus trop partie de notre époque.


Aspect moral:Psychologiquement parlant, Kin est quelqu'un que l'on qualifierait de lunatique. Il est loin d'être quelqu'un de violent, et même poussé à bout, il est rare qu'il laisse place à une colère destructrice. Non, sa colère est froide et calculatrice, elle et calme et effroyable, et ne le fais pas agir avec violence...Ou très rarement, en tout cas. Mais encore faut il qu'il soit en colère. Car même de par son lunatisme, il n'est pas enclin à l'énervement.
Il s'agirait plutôt d'un basculement d'un caractère enjoué, à un caractère mélancolique.

Malgré ce fait, il reste un Neko agréable, qui s'est vu donner une éducation très strict, malgré les déboires de son maitre, il est même paradoxal que cela ne se soit pas vraiment ressenti sur sa manière d'être après la mort de celui-ci.

Il sait être souriant, même envers ceux qui le traitent comme un vulgaire objet, mais là ou seul son sourire et son obéissance est offerte, il donne une fidélité sans égal aux personnes auxquels il tient, même si il ne le montre pas forcément. Voila comment il est, compliqué à cerner.


Histoire:Kin à vu le jour dans l'échoppe d'un marchand, qui possédait deux Neko comme aide, ces derniers étant donc ses parents. Mais le fait est que le jour de sa naissance n'était pas classique: un 29 février. Mais là ne fut pas la seule surprise, car il naquit en effet avec un jumeaux. Evidemment, pour le marchand, cela faisait beaucoup trop de bouches à nourrir...Aussi fit il une vente à l'un de ses clients les plus fortunés, collectionneurs habitant dans un manoir. C'est ainsi qu'il fut séparé de son frêre dés sa naissance.

C'est donc entre les mains d'un riche homme qu'il commença à grandir. Autant dire que pour l'acquéreur, les premières années de la vie de l'enfant ne devaient pas être très rentables...Et sans doute est-ce pour cela que dés que le Neko put éxécuter des taches de domestiques, il fut asservi à l'entretien d'une partie du manoir...Pas n'importe lesquels: Les chambres, et, on ne pouvait pas le nier, son maitre prenait un soin particulier à ce qu'il soigne bien la chambre dans laquelle l'humain dormait, et d'ailleurs, il allait souvent "vérifier" comment cela se passait dans l'entretien...Bien qu'il passait en général beaucoup de temps pour juste une "vérification".

En dehors de son travail, Kin était tout de même éduqué, c'était un minimum, et le maitre ne pouvait guère tolérer un domestique non instruit et sans éducation correct. Très spartiate comme éducation, d'ailleurs, il ne fallait pas que son "chère serviteur" puisse un jour avoir ne serait-ce que l'idée de devenir libre.

Ainsi les années passèrent, et Kin, agé de 13 ans, était devenu le serviteur docile qu'avait désiré son maitre le collectioneur...Mais il était bien plus que cela d'ailleur, c'était un jouet, un objet qu'il pouvait s'amuser à vêtir, dévêtir et revêtir à sa guise, sortant sans cesse de nouveaux vêtements de sa collection, car oui, il était collectioneur de vêtements d'antan, des habits qui coutaient encore plus chère de nos jours qu'a l'époque où ils étaient portés fréquemment à la cour. Et quel bonheur pour se collectioneur de pouvoir observer ces vêtements se mouvoir au moindre ordre.

Mais il fallut bien qu'un jour, l'un des vêtements se fasse malencontreusement abimer, lorsque, comme souvent, incapable de retenir ses pulsions, il emmenait le Neko dans sa sombre et froide chambre. Mais qui fut accusé? Kin,et ce jour là, il crut bien qu'il allait y rester, frappé, encore et encore, puis laissé au seuil de la mort, et enfermé dans une pièce froide et humide, mais qui semblait bien chaude et accueillante par rapport à l'endroit où il était obligé de dormir en compagnie du collectioneur. C'est ce jour là, baignant dans l'obscurité, que Kin connu la véritable colère, la première fois qu'il se jura une "vengeance", même si il n'avait pas ce mot pour décrire ce qu'il voulait faire.

Mais malgré ça, les jours continuèrent à passer, puis les semaines, et les mois. Le collectionneur devenait pâle, comme malade, et sa haine envers la médecine le poussait à ne faire venir aucun médecin, puis le temps continua, et l'état empira, Kin servait toujours aussi bien son maitre, qui le "remerciait" toujours de la même façon, malgré son état. Mais la chute s'accéléra, et le collectionneur devint vite incapable de se mouvoir...

Un soir, allongé dans son lit, il congédia ses domestiques, et fit appeler Kin, qui s'allongea comme toujours auprès de son maitre. Ce jour là, alors qu'il était au seuil de la mort, le collectionneur eut pour la seule fois de sa vie, des paroles "humaines".

"Kin...Mon chère serviteur...Ma gloire...Je ne vivrai plus très longtemps...Mais...Après tant d'années...Je tiens à te léguer tout ce qui m'appartient.
-Maitre, voyons, que dites vous, laissez moi chercher un médecin, et ils trouveront un remède à votre mal.
-Non...Non, si dieu à décidé ainsi, alors, je suivrai son jugement...Et la preuve de son existence...c'est toi! Son ange!
-Maitre...
-Tout t'appartiendra, et tu seras...libre! Toutes les autorisations de déplacements sans maitres se trouvent sur mon bureau. Prend soin de ma collection.
-Je veillerai dessus maitre...
-Kin...
-Maitre?
-t'aies je jamais dit que je t'aimais?"

Le silence se fit, Kin ne broncha pas, tandis que les yeux du collectionneurs brillaient tel un feu ardent consommant tout...Kin approcha sa main du visage de son "maitre", puis l'autre, caressant le cou de ce dernier...Il s'apprêtait à l'embrasser lorsque il se stoppa au dernier moment.

"Maitre...Votre maladie...est dû à de l'arsenic...
-Qu...?"

Les mains de Kin se ressérèrent autour de la gorge de son maitre, ses yeux flamboyant rencontrant l'oeil d'un bleu glacial de Kin, qui l'embrassa une dernière fois, continuant jusqu'a ce qu'il sente le souffle de vie de son maitre s'éteindre, comme si il voulait la lui voler. Il releva la tête, éloigna ses mains, et fixa les yeux à présent éteints du collectioneur. Son feu ne consumerait plus rien.

"Vengeance...j'ai appris ce mot ce matin, dans l'un de vos livres..."

Après cette mort, Kin passa quelques jours à préparer des "bagages"...Les seuls vêtements étant à sa taille étant maheureusement ceux de la collection...De toute façon, il avait l'habitude à présent. Mais il ne savait pas où il irait, non...Jusqu'au jour ou il poussa enfin la porte du manoir, pour sentir l'air frais et la chaleur du soleil directement sur sa peau...Chose qu'il n'avait plus connu depuis...L'avait il connu? Cette sensation. Il resta une heure entière à contempler le ciel...A respirer, puis regarda le seuil du manoir, pour y découvrir une lettre, adressée au collectioneur, de la part d'un "détective".

Celle si parlait du frêre de Kin, sans doute le collectioneur avait il voulu pouvoir mettre la main dessus, pour compléter se collection d'esclaves?
Quoiqu'il en fut, Kin partit pendant une année à la recherche de son frêre...Sans aucun succés.

Cela étant, il retrouva le maitre de ses parents...Vieux, sénile. Mais il en tira quand même l'information que son frêre était parti à la recherche d'un chateau devenu pensionnat, mais il n'en était jamais revenu...Le fait étant que sa mère était parti le chercher sous ordre du marchand, mais elle ne le retrouva pas et revint le coeur brisé, cela la conduisant à la mort. Ainsi, Kin n'avait jamais connu sa famille et n'en aurait peut être jamais l'occasion, son père ayant lui aussi disparu après un incendie du domicile du marchand.

Ainsi, même sans grand espoir Kin se décida d'aller à la recherche de ce pensionnat, et, si il ne trouvait trace de son frêre, cela pourrait, qui sait, lui servir de refuge, ou bien il pourrait en apprendre plus sur ce monde...Chose qu'il n'avait commencé à connaitre et à apprécier que depuis sa sortie du manoir du collectioneur.


Autres: Le collectioneur à appris à notre jeune Neko à jouer du violon, du violoncelle et de la flûte [rien de pervers, je vous rassure, xD].




Tadaaaa! Vwala... x3...

Bon, même si jamais y'a un soucis qui m'empèche de me valider, je suis content de mwa x3...J'ai réussi à avoir pile le caractère que je voulais, et j'ai réussi à m'en sortir un peu dans l'histoire! Moi qui me paume sans cesse dedans, nyeah! x3. (Certe, c'est pas encore super détaillé, mais mwa chu content x3...Ecrit en écoutant Versailles, :p (d'ou l'envie des vêtements plus tout jeunes, xD))

[graouh, mon Neko veux se faire mordre par un crochue de la dentition! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Présentation]Kin Mizuiro, l'oeil d'or.   Mar 26 Aoû - 12:50

Miaw. Bienvenue joli Neko :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Présentation]Kin Mizuiro, l'oeil d'or.   Mar 26 Aoû - 13:46

Han, mais que c'est une belle présentation çaaa *-*

J'aime beaucoup =D

Tu as pas de chambre ! xD
Tu auras la même que celle de ton maitre ou ta maitresse


Fiche validé !


Edit by Yun-Yun: BIENVENUE =D

Re-Edit by Maryry => Ayé j'ai changé t'as vu xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Présentation]Kin Mizuiro, l'oeil d'or.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Présentation]Kin Mizuiro, l'oeil d'or.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myosotisse :: Présentations des garçons-
Sauter vers: